• Slide FESJ 2015
  • L'hebdo sports

France – Belgique : frères ennemis

FRABEL.png

AVANT-MATCH - La France et la Belgique se retrouvent ce soir pour une place en finale de la Coupe du monde 2018. La Belgique, qui n'a jamais disputé une finale, rêve de fouler la pelouse du stade Loujniki le 15 juillet prochain.

 

Avec le stade des demi-finale atteint, l'équipe de France a d'ores et déjà réussi sa coupe du monde. Mais s'arrêter aux portes de la finale, surtout quand celle-ci risque d'être plus simple que tout le reste du parcours, aurait de quoi frustrer pas de mal de supporters. Qu'on le veuille ou non, cette équipe de France a fait taire de nombreuses critiques sur son collectif ou certaines de ses individualités. Après avoir battu une faible Argentine (4-3), en huitièmes de finale, les Bleus ont réussi à dégoûter l'Uruguay (2-0), pourtant plus forte sur le papier.

Cette fois-ci, le défi est plus grand. La Belgique. Premiers du groupe G après une victoire 1-0 contre l'Angleterre, également demi-finaliste, les Belges ont battu le Japon (3-2) après avoir encaissé deux buts et triomphé du Brésil (2-1) de Neymar. Autant dire que les Diables Rouges savent tout faire. Ouvrir le score, le conserver, ou courir après celui-ci. C'est un vrai match de foot, entre deux voisins doués au ballon, qui nous attend. Dans l'histoire, Belges et Français se sont déjà affrontés 73 fois. Pour une bilan à l'avantage de la bande à Tintin (30 victoire belges, 19 matchs nul et 24 succès bleu-blanc-rouge). Mais en coupe du monde, les Français sont les maîtres. Il y a eu deux France-Belgique dans l'histoire de la Coupe du monde avant celui-ci, en 1938 et en 1986, tous deux favorables à l'équipe de France (3-1 et 4-2). Bon signe pour la bande à Dédé, qui n'a plus battu la Belgique depuis 2004 en quatre confrontations amicales.

Le match dans le match : Mbappé – Lukaku

Les deux meilleurs buteurs de leur sélection respective sont attendus au tournant dans ce match. Kylian Mbappé, 19 ans, a déjà réussi sa compétition. Mais il manque encore un petit quelque chose à celui qui pourrait recevoir une amende pour excès de vitesse en centre-ville. Quoi de mieux qu'une demi-finale de coupe du monde pour exploser ? Comme son adversaire, Romelu Lukaku n'a pas marqué en quart de finale, contre le Brésil. Mais il a été un poison pour la défense adverse. Il n'a cessé de bousculer Thiago Silva et ses copains, offrant le second but belge du match. La défense française, plus solide depuis quelques temps mais toujours friable par moments, risque elle aussi d'en faire les frais. C'est un duel entre vitesse et force qui s'offre à nous. Mais plus que tout, c'est un duel entre deux nations voisines, qui a malgré tout plus que jamais un air de coupe du monde.

 

Le prono (chauvin) de la rédaction : France 3 – 2 Belgique (après prolongations)

Photo : AFP.

 

Derniers articles

Dernières vidéos