• Slide FESJ 2015
  • L'hebdo sports

Suède – Angleterre : la série de Lloris continue

SUEANG.png

AVANT-MATCH - La surprenante Suède et la tenace Angleterre jouent cet après-midi. A la clef, une place en demi-finale de la Coupe du monde. Dans tous les cas, le vainqueur pourra se vanter de sa qualification, mais repassera sur la manière.

 

Tous ceux qui ont regardé le calendrier avant la compétition avaient verrouillé sur leur agenda ce 7 juillet. Il promettait en effet un alléchant Allemagne-Angleterre. Ou un Allemagne-Colombie. Au moins un match avec des allemands. C'était sans compter sur la Suède, que le gardien de l'équipe de France Hugo Lloris doit observer du coin de l’œil. Sa bourde lors des éliminatoires, le 09 juin 2017, aura été lourde de conséquence pour de nombreux pays européens. En s'imposant ce soir-là, la Suède éliminait les Pays-bas, pourtant troisièmes de la Coupe du monde 2014. En barrage, cette même Suède écartait l'Italie. Puis l'Allemagne en phase de poule. Et enfin, la Suisse en huitièmes de finale. Une longue liste de pays européens sur laquelle l'Angleterre n'a pas très envie d'apparaître. Mais en a-t-elle les moyens ? Sur le papier, oui. Les anglais disposent de meilleures individualités. Mais les éliminations de Cristiano Ronaldo, Messi ou encore Neymar ont tendance à prouver que cette édition met à l'honneur les équipes plus que les talents seuls. Et sur ce point, la Suède devance nettement l'Angleterre. Cette dernière a bataillé pour éliminer la Colombie (1-1, 4-3 TAB), mettant fin à une malédiction qui avait éliminé les Three Lions six fois aux tirs au but, entre Coupe du monde et Euro. Mais dans le jeu, l'Angleterre continue de ne pas convaincre. Et face à une Suède qui adore jouer sur un faux rythme (La Suisse, battue 1-0 en huitièmes, peut en témoigner), il n'est pas dit que le minimum syndical dont se contentent les coéquipiers d'Harry Kane suffise.

Le match dans le match : Toivonen – Kane

Encore une fois, sur le papier : avantage Angleterre. Le capitaine british Harry Kane est le meilleur buteur de cette édition, avec six réalisations. Mais outre son penalty contre la Colombie, l'attaquant de Tottenham n'arrive pas à déranger les défenses adverses. Celle de la Suède, bien en place, pourrait bien résister à ses assauts. Buteur une seule fois contre l'Allemagne en phase de poule, Ola Toivonen, connu pour évoluer en Ligue 1 à Toulouse, ferait bien de se sublimer dans ce qui pourrait bien constituer le match le plus important de sa carrière. Mais plus qu'un seul joueur, la Suède gagne parce qu'elle évolue à onze. Elle gagnera en équipe, ou perdra en équipe. Pas sûr que les anglais, toujours aussi passifs dans le jeu, en aient la maîtrise. Les Suédois choisiront de gagner ou non ce match. Ensemble.

 

Le prono de la rédaction : Suède 2 – 1 Angleterre.

Photo : AFP – Jorge Guerrero/AFP.

 

Derniers articles

Dernières vidéos