Départ en vacances : quelle galère !

Écrit par Florian DE PAOLA.


letelegramme.com

Chaque année, le premier week-end des vacances de Noël est un casse-tête pour ceux ont la chance de partir en vacances. Un point sur la situation ce samedi 17 décembre, notamment marqué par les mouvements de grèves dans les aéroports.

Au début des vacances d'hiver, on voit toujours les mêmes images. Gares pleines à craquer et kilomètres de bouchons provoquent la nervosité des vacancers. Pour les fêtes de fin d'année 2011, les premiers mécontents sont les usagers des transports aériens. A l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry, les agents de sûreté aéroportuaire, qui sont chargés d'embarquer les passagers, ont déposé un préavis de grève hier et qui sera reconduit jusqu'à ce dimanche minimum. Seuls 23 vols sont assurés ce samedi, contre 110 vols programmés. Les responsables de l'aéroport rhôdanien demandent aux vacanciers de rester chez eux avant d'avoir des informations de la part de leur compagnie aérienne. La direction indique 100% de grévistes au sein du personnel de sécurité.

Le mouvement est également suivi à l'aéroport Roissy Charles De Gaulle. Néanmoins, les perturbations sont moindres et les voyageurs peuvent prévoir des retards de vols ou des files d'attentes plus importantes d'environ 1 heure. A Orly, la situation est "normale" selon les responsables d'Aéroports de Paris.

Sur les routes, la matinée a été difficile. D'importantes chutes de neige, attendues peurope1.frar tous les saisonniers alpins, ont bloqué l'accès aux principaux axes vers les stations de ski. Achat de chaîne en urgence et patience ont été nécessaires aux automobilistes. La situation est rétablie en cette fin d'après-midi et quelques embouteillages sont à prévoir dans la région lyonnaise, carrefour des destinations hivernales.

Finalement, les plus chanceux sont les utilisateurs du réseau férré. Les gares françaises fonctionnent quasiment normalement, quelques retards ayant été constatés. La mise en place de nouveaux horaires de la SNCF ne semble pas perturber le bon déroulement de ce premier week-end de vacances. Ce week-end, c'est avec le train qu'il fallait partir !

Partenaires