Marine Le Pen fait son marché de Noël

c_1100_500_16777215_00_images_articles_Marine_Le_Pen.JPG

POLITIQUE - La présidente du Front National déambulait ce lundi matin sous le froid du marché de Noël des Champs-Élysées. Un parcours bien orchestré, auprès des petits commerçants aux bonnets rouges. 

Accueillit dans le bar des artistes à l’intersection de l’avenue de Selves et les Champs-Élysées, Marine Le Pen prend soin de savourer un petit-déjeuner. Accompagnée du vice-président du FN, Florian Philippot, du candidat FN à la mairie de Paris, Wallerand de Saint-Just, elle se dirige ensuite, bien entourée par ses vigiles, vers le trottoir de la plus belle avenue du Monde pour rencontrer les commerçants du marché de Noël. 

« Plus de bonnet pour le Père Noël ! »

Incognito au milieu des touristes, stands après stands, son parcours est organisé avec beaucoup de minutie ou presque. Entre démonstrations et dégustations, elle prend le temps de savourer des macarons pralinés et au caramel beurre salé avant de trinquer deux fois au « délicieux » vin chaud. Un stand ornant les traditionnels bonnets rouges de Noël a été l'occasion d'une critique contre le gouvernement: « Les bonnets rouges il parait que c’est interdit maintenant. Plus de bonnet pour le Père Noël ! », lâche Marine Le Pen. Foulard rose autour du coup, elle déguste du sirop d’érable et refuse de porter les patins à glace qui l’ont déjà mis mal à l’aise l’an dernier, au même endroit. Face au stand encourageant la science Française, la présidente du FN est descendue de son traineau plus longtemps afin de marquer le coup. Elle décide de mettre la main à la poche et de s’offrir le jeu phare du stand, qui lui est finalement offert par le forain. Certains commerçants n’hésitent pas à faire grâce d’un petit cadeau à la passante d’un jour. Bracelet artisanal, gâteau orné d’un « I love Paris » ou enfin un morceau de nougat. Ce dernier lui est offert avec une proposition : « vous le partagerez avec votre père », dit le marchand au franc parlé. C’est avec ses sacs garnits de cadeaux que Marine Le Pen quitte les Champs-Élysées, en laissant derrière elle sa liste au Père Noël : remporter les prochaines élections municipales et européennes.    

Reportage et photo : Arthur Perrot

Welcome 200GBP Bonus at William Hill here.

Derniers tweets

Cette semaine au cinéma: Hunger Games - La Révolte Partie 1: rien de vraiment révolutionnaire: CRITIQUE - Cha... http://t.co/ETdRNoGyE9

Fréquence ESJ

RT @ESJParis: Petit-déjeuner proposé par Fréquence ESJ: Tous les étudiants et le personnel de l'ESJ Paris étaient conviés à ... http://t.co

Fréquence ESJ