Mitt romney (conservativenewssources.wordpress.com)

Le premier round de la Primaire républicaine, le caucus de l'Iowa, a eu lieu mardi 3 janvier. Les résultats définitifs sont tombés hier, consacrant la victoire sur le fil du rasoir de Mitt Romney (25%). Suivi de 8 voix par l'ancien sénateur Rick Santorum, et du congressman texan, Ron Paul, qui remporte 21% des suffrages. Ce score serré marque l'indécision des électeurs républicains aux États-Unis, et la trop grande désunion du Parti.

Un match nul pour Mitt Romney

Mitt Romney, déjà considéré comme favori dans le camp républicain, vient de réaffirmer sa place aux dépens de Newt Gingrinch (13%), Rick Perry (10%) et Michelle Bachmann (5%). Pourtant, sa victoire, à peine quelques voix de plus que son rival, l'ancien sénateur de Pennsylvanie Rick Santorum,  ne marque pas une avancée significative dans les Primaires républicaines. Le véritable vainqueur de ce caucus, c’est Rick Santorum. Cette victoire lui a donné une visibilité dans les médias qu’il ne pouvait pas se payer. Cet « inconnu » tient un discours empreint de ses convictions catholiques. Il a déclaré « La liberté individuelle [impliquant le droit à l’homosexualité ou l’avortement par exemple] détruit les bases qui unissent notre société en fermant les yeux sur des comportements qui sont sans éthique et malsains pour une famille forte et stable ». Cette seconde place marque un retour en force du discours puritain aux Etats-Unis.

Alors qu'en général, ce premier caucus marque une victoire concrète et rapide, trois hommes sont ici placés en tête, et rien ne pourrait permettre de désigner le véritable vainqueur. L'ancien gouverneur du Massachusetts, Mitt Romney, possède une grande fortune et une solide organisation, ce qui le désigne comme un candidat sérieux à la présidentielle américaine. De nombreuses personnes se méfient de lui, que ce soit les conservateurs du Parti républicain, qui craignent que Mitt Romney ne puisse pas défendre les valeurs traditionnelles du Parti, ou les chrétiens évangélistes, qui ne sont pas prêts à accorder leur confiance à un mormon.

Un Parti républicain désuni

Rick Santorum (lemondedesreligions.fr)Le Parti Républicain n'a jamais été autant divisé. Cependant, il n'a jamais donné naissance à autant d'idéologies différentes que durant le mandat de Barack Obama. Entre Tea-party, modérés libéraux et chrétiens intégristes, toutes les tendances sont représentées. Les trois candidats en tête en sont l’exemple parfait. Entre Mitt Romney l’homme d'affaire libéral, qui s'attaque avant tout aux mesures économiques du gouvernement actuel. La surprise de ce caucus, Rick Santorum, le catholique intégriste récemment choisi par les évangélistes pour défendre leurs couleurs. Et Ron Paul qui défend de nombreuses positions extrêmes comme un retour des États-Unis à l'isolationnisme ou un retour à l'étalon-or, c'est-à-dire la convertibilité du dollar en or. Malgré leur proximité, leurs personnalités et leurs idéologies, ont des profils aussi différents que possible.

C'est le 10 janvier que le deuxième round sera lancé, lors des Primaires du New-Hampshire. Jusqu'au 5 juin, 27 Primaires seront organisées dans différents états afin de choisir le candidat républicain à la course à la Maison Blanche. C’est durant la Convention du 27 au 30 août que le candidat républicain officiel sera investi. Mitt Romney est pour l’instant donné largement vainqueur dans les sondages. Mais l'indécision des électeurs peut tout changer du jour au lendemain.

Ca peut aussi vous intéresser

Welcome 200GBP Bonus at William Hill here.

Derniers tweets