André Gattolin : « C’est le début d’une mort lente et annoncée de La République en Marche »

(Reading time: 2 - 3 minutes)
André_Gattolin_SénateurLREM_Fréquence_ESJ_2020.JPG

INTERVIEW - Le sénateur La République en Marche André Gattolin a qualifié son parti de « totalement affilié au président de la République », mardi 29 septembre, dans « 20h, l’Invité ». Une réaction qui fait suite aux nombreux départs et polémiques au sein du parti présidentiel.

Deux semaines après les démissions de Pierre Person et Aurore Bergé, respectivement numéro deux et porte-parole, du bureau exécutif de La république en Marche, André Gattolin s’est exprimé sur l’état actuel du parti. Selon le sénateur LREM : « Il n’y a pas de crise mais c’est le début d’une mort lente et annoncée de La République en Marche ». Pierre Person a expliqué quitter un parti qui « n’avait pas sa propre raison d’être et qui se contente de copier-coller le message du gouvernement ». Ce qui n’étonne pas André Gattolin : « Ce mouvement a été construit pour accompagner Emmanuel Macron lors de l’élection présidentielle de 2017. Un mouvement qui est totalement affilié à une personne, ça tombe vite dans le déni  ».

« Emmanuel Macron n’a pas un grand amour pour les partis politiques »

Après les multiples démissions au sein de LREM, un petit remaniement a eu lieu. Jean-Marc Borello, un proche du chef de l’État, remplace Pierre Person. L’ancienne porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye devient responsable du pôle « idées ». De nouveaux visages, tous proches d'Emmanuel Macron, apparaissent. Pour beaucoup d’élus de l’opposition, le président prépare très clairement le terrain pour 2022. Mais André Gattolin ne voit pas le parti tenir jusqu’à cette prochaine échéance : « La République en Marche ne symbolise plus le parti du président de la République ». « Emmanuel Macron n’a pas un grand amour pour les partis politique ».

« Je ne quitte pas La République en Marche »

André Gattolin n’invite pas, comme l’avait fait Pierre Person, les membres de la direction à quitter le bureau exécutif. L’ancien membre d’Europe Écologie les Verts a même renouvelé sa confiance envers le chef de l’État, principalement conditionnée à « sa politique européenne ». Le sénateur des Hauts-de-Seine explique cependant qu’il ne renouvèlera pas son mandat dans trois ans. D’ici 2023, le groupe La République en Marche au Sénat ne s’appellera plus ainsi, a annoncé André Gattolin, qui fera désormais partie du groupe « Rassemblement des démocrates, progressistes et indépendants ». 

Regardez l'émission en vidéo

 

Photo : Fréquence ESJ

Derniers articles