David-Xavier Weiss : « Je n’ai aucun problème à assumer ni ma proximité affective, ni ma proximité politique avec Patrick et Isabelle Balkany »

(Reading time: 2 - 3 minutes)
david-xavier-weiss-sia-2017-photo-lucas-pierre.png

INTERVIEW - David-Xavier Weiss, candidat aux élections municipales de Levallois-Perret, assure que s’il en a besoin, il demandera sans honte de l’aide aux époux Balkany.

 

Le 18 décembre dernier, Patrick Balkany et son épouse Isabelle Balkany annoncent ne pas se présenter comme candidats aux élections municipales de Levallois-Perret. Ils désignent dans le même temps le binôme qui conduit la liste de la majorité : Agnès Pottier-Dumas et David-Xavier Weiss. « Ce sera moi sur le bulletin avec le soutien et l’aide de Patrick et Isabelle Balkany » assure David-Xavier Weiss. Un soutien assumé alors que Patrick Balkany est aujourd’hui en prison pour fraude fiscale.

« Il y a une instrumentalisation du calendrier judiciaire et de la justice en France »

« Je n’ai aucun souci à demander ou à revendiquer l’héritage de Patrick Balkany ». Si David-Xavier Weiss, actuellement maire-adjoint à la jeunesse et à l’événementiel à Levallois-Perret, peut l’affirmer, c’est que les Levalloisiens semblent satisfaits de la politique qu’a menée Patrick Balkany depuis 1983, presque sans interruption. Le candidat de la majorité compte donc bien s’inscrire dans la continuité de ses prédécesseurs : « Nous allons assurer les services qui sont actuellement proposés aux Levalloisiens contrairement à nos opposants qui proposent de tout supprimer ». « On a un plébiscite par les Levalloisiens même, ils sont ravis de ce qu’il y a ».

Pour David-Xavier Weiss, la condamnation pour fraude fiscale de Patrick Balkany n’est pas un problème et ne devrait pas faire tâche dans sa campagne. « Les électeurs ne sont pas débiles, ils savent très bien qu’il y a une justice qui est aux ordres d’une justice politique ». Le procès des époux Balkany serait donc politique, à l’image de celui de Jean-Luc Mélenchon ou de celui de François Fillon, selon lui.  « Il y a une instrumentalisation du calendrier judiciaire et de la justice en France et particulièrement par Macron ».

« Je n’ai aucune honte à dire qu’on prendra leur conseil si besoin est »

En attendant les élections municipales, Isabelle Balkany assure l’intérim à la mairie de Levallois-Perret. Elle tire donc les ficelles de cette campagne pour l’opposition de la commune des Hauts-de-Seine. Une accusation dont se défausse David-Xavier Weiss bien qu’il assume pouvoir se faire aider : « Ils ont géré cette ville pendant 35 ans. Je n’ai aucune honte à dire qu’on prendra leur conseil si besoin est. Mais ça ne veut pas dire qu’ils pilotent la campagne ». L’expertise d’Isabelle Balkany est un atout pour le quarantenaire, une chance dont il ne se cachera pas. « Isabelle Balkany a une expérience dont on ne se passera pas en termes de conseil ». « Je n’ai aucun problème à assumer ni ma proximité affective, ni ma proximité politique avec Patrick et Isabelle Balkany ».

 

Photo : Lucas Pierre / Fréquence ESJ

Derniers articles