• Slide FESJ 2015
  • L'hebdo sports

« Le dictionnaire de ma vie », Éric Dupond-Moretti

proces-merah-eric-dupond-moretti-revele-combien-il-touche.jpeg

CRITIQUE - Inutile de présenter Maître Dupond-Moretti. « Acquittator » pour certains, « Robin des bois » pour d’autres, l’avocat français revient sur le feu de la rampe. Cette fois-ci, pas pour une affaire judiciaire, mais pour une affaire plus personnelle : celle de sa vie.

 

Le dictionnaire de ma vie se trouve être un ouvrage de références contenant anecdotes, valeurs, humour et sentiments. Présenté par ordre alphabétique, chaque mot choisi par l’avocat l’anime, le tourmente, l’horripile ou au contraire, le rassure. « Lorsqu’on est avocat, il faut se méfier du pouvoir, de tous les pouvoirs, et préférer l’homme aux causes » explique-t-il à la lettre L comme « Liberté ». De lettre en lettre, l’Humain demeure au centre de toutes préoccupations. L’avocat a particulièrement été critiqué à cause de la défense de l’un d’eux : [Abdel] Kader Merah - à la lettre « K ». Las d’un énième débat, l’avocat décide non pas d’argumenter, mais de publier un extrait de sa plaidoirie. De « Bataclan » à « Mère », sans oublier « Dédiabolisation », Éric Dupond-Moretti joue avec la beauté des mots pour mieux se livrer. Il n’hésite pas non plus à reprendre des concepts-clés pour affirmer ses choix ou livrer des outils de compréhension. Son célèbre lyrisme apaise certaines plaies tandis que son éloquence éclaire certaines problématiques sociales. Juste et éclairé, ce dictionnaire permet de transpercer un peu plus une carapace, celle de l’Homme - Dupond-Moretti. Et de l’Autre - la Justice.

Le dictionnaire de ma vie de Éric Dupond-Moretti, avec Laurence Monsénégo Éditions Kero, 220 p., 17 euros

Photo : AFP

Derniers articles

Dernières vidéos