• Slide FESJ 2015
  • 20h, l'invité
  • L'hebdo sports

Rentrée littéraire 2017 : « La sélection » d’Aravind Adiga

La_sélection.png

CRITIQUE - Après son succès international avec Le tigre blanc, l’auteur et journaliste indien Aravind Adiga revient avec une histoire poignante, qui met le doigt sur des problèmes sociaux en Inde bien souvent cachés.

 

Radha et Manju Kumar sont frères. Les deux jeunes garçons vivent un rêve national : jouer au cricket. Un sport où ils deviennent très vite professionnels. Mais le rêve tourne en cauchemar : corruption, argent, abus. Il faut « élever des champions » aussi simplement qu’on élève un animal. De la dextérité et de l’obéissance, voilà ce qu’il leur ait demandé. Mais les jeunes frères ne l’entendent pas de cette façon.

 

L’auteur Aravind Adiga a décidé de créer des personnages singuliers, mais pouvant ressembler finalement à n’importe quel Indien. Sur une toile de fond affriolante, il dénonce une hypocrisie tolérée par tous, brisant chaque jour de nombreux destins. De l’homosexualité aux difficultés sociales, ces deux personnages semblent être les porte-paroles d’une réalité dure à accepter dans un pays où ces comportements sont encore considérés par la population comme des crimes. D’une plume épurée, Aravind Adiga offre une immersion dans l’hypnotique Bombay, dans le coeur d’un sport national. Entre attachement et énervement, ce livre amorcera inévitablement une réflexion sur une condition encore précaire et méconnue: celle des sportifs homosexuels en Inde.

 

La sélection d’Aravind Adiga (éditions Buchet-Chastel) 352 pages, 22 euros 

Derniers articles

Dernières vidéos