• Slide FESJ 2015
  • L'hebdo sports

Alrima : « Le clip de "Fou la" m’a fait détester cette chanson »

Alrima-1350meddyzoo.jpeg

INTERVIEW/VIDEO - Ce mercredi, nous avons reçu le rappeur Alrima dans Storytelling. Ensemble nous sommes revenus sur sa carrière et ses succès. Aujourd’hui, le rappeur sort son premier album : Fuego.

L'émission démarre avec un portrait d'Alrima en rap. Entre petites piques et infos bien placées, Alrima a plutôt bien pris la performance de notre chroniqueur. Malgré tout, il ne souhaite pas donner de conseils aux jeunes rappeurs. « Je n’ai pas de recette miracle. Il ne faut jamais lâcher. Le piston peut marcher mais c’est la chance que je n’ai jamais eue ». Le rappeur semble ne regretter aucun de ses titres si ce n’est Claquettes-Chaussettes. « Je n’ai pas percé grâce à cette chanson » explique Alrima. Il tient à nous rappeler que c’est On ne se mélange pas qui compte le plus de nombre de vue sur Youtube notamment. Il reconnaît cependant que cette chanson lui a permis de s’ouvrir à un plus large public. « C’est à moi de faire le nécessaire pour prouver que je sais faire autre chose » conclue-t-il. Quoi qu’il en soit, une chose est sûre : sans le tube Claquettes-Chaussettes, Alrima n’aurait pas la même promotion dans les médias. Il en est convaincu. Alrima s’est offert un featuring avec le rappeur Lartiste dans la chanson Zone. « Lartiste est le seul vrai bonhomme que je connaisse dans le milieu » juge Alrima. « Il n’avait aucun intérêt à faire ce feat avec moi. Et pourtant ça s’est fait »

 

Alrima : « Je vis au jour le jour »

Le rappeur est très proche de l’animateur phare de C8, Cyril Hanouna. Alrima a souhaité que l’animateur apparaisse au début de son clip Urgence. Lors d’une promo dans l’émission Touche Pas à Mon Poste, Alrima a fait cadeau à Cyril Hanouna d’une paire de claquettes avec le nom du directeur du CSA à la semelle. « Je ne regrette rien, c’était de l’humour. Il a embêté un ami à moi ». Dans la chanson Urgence, Alrima parle des relations hommes/femmes et de la conquête. « Je recherche tout le temps, toute ma vie. Je vis au jour le jour. En fait, je suis un Peace And Love » confesse le rappeur. Alrima tient à garder une bonne image et rester le même, sincère. Il est ainsi rentré en désaccord lors du tournage du clip de Fou là. Dans ce dernier, le rappeur dépense beaucoup d’argent, se mouche dans un billet… bref, il joue un personnage sûr de lui et proche de l’argent. « Je ne suis pas ça » tient-il à rassurer. La sentence est terrible, le rappeur ne pèse pas ses mots : « Le clip est mauvais. Le clip m’a fait détester la chanson, c’est terrible »

Regardez l'émission en vidéo

Photo : MEDDY ZOO

 

Derniers articles

Dernières vidéos