Au petit gâteau : « les gens se font arnaquer par les boulangeries »

boulangerie-image-illustration.png

INTERVIEW - Wael Lahmar, Moulaye Fanny et Cécile Huynh étaient les invités de Fréquence ESJ. A eux trois, ils forment le trio à l’origine d’Au Petit Gâteau, cette page Facebook et Instagram a pour principal objectif de répertorier les vraies boulangeries et pâtisseries artisanales à Paris.  

75 % des boulangeries/pâtisseries seraient en réalité industrielles et non artisanales selon Wael Lahmar. Alors, pour éviter de tomber dans le piège, il crée d’abord le site Au Petit Gateau « une sorte de airbnb de la pâtisserie », qui localise les boulangeries artisanales près de chez vous. Grâce à ses nombreuses rencontres avec plusieurs chefs, la liste s’allonge et AuPetitGâteau gagne en notoriété, plusieurs chefs s’associent au projet comme Julien Delhome, chef pâtissier à l’hôtel du Louvre. 

Plus récemment, AuPetitGâteau a crée l’événement en lançant #LeGrandBalDesGalettes. Le concept : une trentaine de galettes en compétition, vingt instagrameurs/euses pour les départager et choisir la Reine des galettes. Une trentaine de chefs ont alors pu proposer leurs galettes, et c’est finalement Julien Alvarez du Café Pouchkine qui a remporté la première édition de ce bal des galettes. Vivement apprécié par les blogueurs mais aussi par les chefs eux-mêmes. Pour le moment, AuPetitGateau continuent de créer des partenariats avec des grands chefs, à terme, leur objectif est de populariser l’artisanat français.